Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 janvier 2010 1 25 /01 /janvier /2010 09:00

J'aime beaucoup les romans de Fred VARGAS. J'apprécie sa plume et par dessus tout, sa façon de distiller des petites touches d'humour au moment où on s'y attend le moins.

Un exemple?
Ok, avec l'homme à l'envers que je viens de terminer.
Je vous fais un rapide topo pour que vous puissiez apprécier la finesse du style de VARGAS: Le commissaire Adamsberg et Camille ont eu une relation dans le temps puis ont chacun suivi leur route de leur côté. Dans l'homme à l'envers, ces 2 là se retrouvent sur fond d'enquête policière sur des meutres commis par un soi-disant loup garou.
Mais Camille a un nouvel homme dans sa vie, un certain Lawrence, un canadien spécialiste des grizzlis qui vient dans le Mercantour pour étudier les loups fraichement réapparus. Lawrence trouve les français cradingue, est avare en paroles et ponctue ses phrases par l'expression "Bullshit". Au gendarme qui lui demandera ce que signifie bullshit, il répondra que ça signifie merde de taureau, merde de bison et allez vous faire foutre.
Adamsberg, qui éprouve toujours de sentiments pour Camille, se demande ce que Lawrence pense de lui.

Extrait:

"Mais il n'était pas certain, en revanche, que sa présence soit du goût du canadien. Lawrence lui avait adressé à plusieurs reprises des regards calmes et interrogateurs qui semblaient signifier à la fois "Je suis là" et "Que cherches-tu?". Et Adamsberg aurait eu bien du mal à répondre. Un très bon choix, il n'avait rien à dire contre. A ceci près que Lauwrence n'était pas très causant, et pas toujours explicite. Adamsberg se demandait qui pouvait bien être ce boulechite qu'il invoquait tout le temps. Sa mère peut être."

Merci VARGAS!

Repost 0
Published by La Cadette - dans On vous en cause...
commenter cet article
23 janvier 2010 6 23 /01 /janvier /2010 09:00

Chaque jour de ces derniers mois je suis passée devant la vitrine d'une petite boutique de créateurs située sur mon trajet home sweet home/gare RER dans laquelle il y avait un magnifique pull que je convoitais. Le prix, affiché en riquiqui au pied du mannequin faisait par contre un peu peur: 124€ (pour un pull à manches courtes et à maille hyper ajourée...). Du coup, je me suis dit que je verrai à combien descend le prix durant les soldes et qu'à ce moment là j'achèterai aviserai.

Puisqu'on est en plein dans les soldes, j'ai été faire un tour dans cette boutique hier soir pour voir si mon petit pull était soldé.
Oui, il l'était, à 50% même! Mais depuis quand 50% de 124€ font 69,5€?
Ben depuis que la patronne gonfle les prix durant les soldes et fait passer le prix de mon pull de 124€ à 139€!

En temps normal, j'aurais pu céder (l'aînée confirmera) pour un pull à 62€ mais là, je dis non, non, non et non!

Y'en a marre de ces pratiques!
Alors dans les grandes enseignes, durant les soldes on nous sort des collections spéciales soldes que même que pour une soirée costumée tu ne porterai pas ces fringues, et dans les petites enseignes on augmente les prix des articles avant des les solder.

C'est pas joli-joli!!

Repost 0
Published by La Cadette - dans C'est la saison
commenter cet article
21 janvier 2010 4 21 /01 /janvier /2010 09:00

Il l'a dit: les frais peuvent paraître chers, mais vous savez, ce genre de vente nous permet de vivre pendant l'hiver.
.
J'ai pleuré...de rire. A votre avis quel professionnel de la profession a eu le culot de tenter le misérabilisme?
Plusieurs propositions:

- un banquier qui veut caser un produit financier,
- un électricien qui veut poser des panneaux photovoltaïques,
- un garagiste qui change votre batterie à l'arrache,
- un avocat qui accepte de prendre votre affaire,
- un agent immobilier qui vent votre bien.

Je sais je sais ça peut paraître grotesque quand on a une idée des prix pratiqués par ces professions et des marges qu'ils font mais pourtant...il l'a dit.

Alors c'est qui?

Repost 0
Published by L'Aînée - dans Le Reu du Reudi
commenter cet article
18 janvier 2010 1 18 /01 /janvier /2010 11:24
rien de mieux qu'une belle gamelle!!



C'est bien moi sur la vidéo qui tente un saut en snowboard et qui m'écrase lamentablement dans la neige...
Repost 0
Published by La Cadette - dans Ici ça déblogue
commenter cet article
16 janvier 2010 6 16 /01 /janvier /2010 10:00

Réponse collégiale  de nos blogopotes. C'est bien l'anniversaire de la crue de 1910 à Paris, et plus précisemment place Maubert.

Source assemblée nationale
:En janvier 1910 la grande crue de la Seine a inondé des centaines de rues de Paris et touché plus de 20 000 immeubles habités par 200 000 Parisiens. Les images des Parisiens circulant en barque et sur des tréteaux restent fixées dans la mémoire collective. Plus de 3 000 cartes postales photographiques publiées alors représentent des scènes spectaculaires des difficultés endurées dans la vie quotidienne.

    Le 20 janvier la navigation sur la Seine est interrompue. Le vendredi 21 janvier l'usine d'air comprimé est noyée. Le 22 janvier le métro est envahi par les eaux. Le 23 janvier les caves du Palais Bourbon sont inondées et le 24 janvier la cote atteint 7 mètres 65. Dans la nuit du 23 au 24 janvier une usine de produits chimiques explose à Ivry sous l'effet du contact avec l'eau. Le 27 janvier cinq lignes de métro sur six sont touchées. Les députés accèdent en barque à la Chambre où l'on travaille à la lumière de lampes à gaz et à pétrole. Le 25 janvier ils continuent à siéger dans le froid et l'obscurité malgré l'arrêt des pompes à épuisement d'eau. Le niveau maximum de 8 mètres 62 est atteint le 28 janvier. Le 29 janvier le génie installe des passerelles dans la rue de Bourgogne. Ce n'est que le 2 février que la cour d'Honneur et la place du Palais Bourbon sont dégagées.

    La crue revient entre le 8 et le 11 février, puis entre le 14 et le 17. La décrue ne commence vraiment que le 18 février 1910 comme l'indique le zouave du Pont de l'Alma. Ce jour-là, Aristide Briand crée une commission des inondations présidée par Alfred Picard, ancien commissaire de l'exposition universelle de 1900. Au total la crue, qui aura duré 45 jours, a provoqué des dégâts d'un montant de 400 millions de francs-or.
7-place-maubert


Il s'agissait du 7 place Maubert Paris dans le Vème arrondissement. Pour info, la Seine n'est pas tout à côté puisqu'ici elle est aux pieds de Notre Dame, donc en arrière plan et surtout son lit est très en contrebas.

Et vous êtes vous en zone inondable?
21-carte
Repost 0
Published by L'Aînée - dans Le Reu du Reudi
commenter cet article
14 janvier 2010 4 14 /01 /janvier /2010 09:00

Dans quelle ville de curistes sommes nous?
6-place-maubert

Repost 0
Published by L'Aînée - dans Le Reu du Reudi
commenter cet article
12 janvier 2010 2 12 /01 /janvier /2010 09:00

Samedi après-midi, DouDou a emmené sa petite famille à un match de Rugby au stade de France:101 0385.
Nous avons donc pris le RER pour descendre à la station du mêm nom. Enfin ça c'est l'histoire pour le commun des mortels, parce que pour nous le chauffeur a oublié de s'arrêter et on s'est retrouvé 4 stations plus loin, à attendre un train retour, qui biensur était omnibus celui-là. Doudou n'était pas plus étonné que ça: il suffit que je mette un pied dans un train pour qu'il prenne une heure de retard. Notre loi de Murphy à nous en quelque sorte.

Les compagnons de galère et nous, sommes arrivés pile au 1er coup de sifflet.

Deux fois 40 minutes plus tard et 4 pieds en moins (ceux de notre pépette et les miens), nous sortions ravis et vainqueurs. En tribune basse, nous avons pu profiter pleinement des coups de pieds, des loupés à la réception (ballon et mains glacés) et des coups de boulles (plus ou moins en douce).
Dans les tribunes congelées, l'ambiance est chaleureuse, les 2 équipes sont mélangées dans un même plaisir du sport.
101 0384
Photo prise par moi (la seule ouf réussie de 1er coup j'avais oublié de charger l'appareil).

Repost 0
Published by L'Aînée - dans Testé pour vous
commenter cet article
9 janvier 2010 6 09 /01 /janvier /2010 10:00

Je vous l'ai déjà dit : ma grand mère approche de sa centième année et si le physique a tendance à faiblir, encore que ça ne soit pas la catastrophe, le mental tient bon. Je présume que son caractère épouvantable lui maintient l'esprit éveillé.

Une des pensionnaires de la maison où elle est placée est mauvaise. D'ailleurs elle est hideuse et ne cherche qu'à embetter les autres. Comme quoi en vieillissant on ne s'améliore pas. Dernièrement elle a profité d'une courte absence de ma grand-mère pour venir lui chiper son petit porte monnaie ne contenant que 10€.

Ma grand mère a tout de suite compris que c'était la vilaine qui avait fait ça pour s'amuser. Sauf que Germaine, elle y tenait à son porte monnaie et ses 10€. Elle est donc extrêmement contrariée et se plaint à la surveillante chef.

Réponse de la surveillante chef à une dame de 100 ans: "Vous n'aviez qu'à faire attention à vos affaires"

Non mais pourquoi parle t-on aux personnes âgées comme à des bébés?




 



Repost 0
Published by L'Aînée - dans Ici ça déblogue
commenter cet article
5 janvier 2010 2 05 /01 /janvier /2010 09:00
Non, il ne faut pas.

Comme vous l'a expliqué ma Cadette avec beaucoup de gentillesse et de chaleur, je retourne à la grande école. Ma rentrée s'est déroulée ce matin. Rassurez vous mes camarades ont l'air gentil et la maîtresse pas trop sévère.
A l'heure du déjeuner, l'organisatrice de la formation nous informe qu'elle a réservé le restaurant "d'en face", le seul du quartier (en plein Paris? je n'ose y croire) à accepter les groupes.
Je n'ai pas la folle envie d'aller au restau mais je ne vais pas faire mon associale et puis c'est vrai que ça donne l'occasion de faire connaissance.
Nous voilà donc au restaurant dénommé "Le Twickenham" situé au 68, boulevard St Germain à Paris Vème.
Nous sommes une petite vingtaine. Le patron, flairant la bonne affaire, nous propose ses entrées : foie gras, St Jacques de la veille (il le reconnaît), magret. Personne ne pipe. J'ose un: "On peut aller directement que plat du jour?" ; Je vois bien que j'ai soulagé tout le monde à part le patron. J'opte pour un mini  filet de cabillaud et ses 2 grains de riz froids (comme la salle). Ceux qui ont osé les St jacques se retrouve avec 3 noix anémiées sans corail et également 2 grains de riz. On nous apporte d'office des carafes de rouge qui tache et de la Badoit. Tout le monde se regarde mais personne ne moufte. Ce coup-ci je la boucle, marre de jouer le rôle de la contestaire.
En dessert? Une double tatin!!! Je dis double parce que la mienne avait l'air d'être tombée et d'avoir été ramassée.

Le gag suivant? Tout le monde paye la même somme!!! J'aurai du prendre le foie gras, mes camarades auraient partagé. Je ne veux pas rejoué le sketch de Muriel ROBIN et quand je suis avec des amis avec lesquels je passe une bonne soirée à boire et à manger je suis ravie de partager. Mais là on se rencontre pour la première fois et mes déjeuners de midi ne sont pas pris en charge (contrairement à d'autres) alors, régler la piquette des autres, ça m'a gonflé.
Et la cerise sur la tatin? La note bien sur!!! Elle arrive déjà divisée en 20. C'est génial impossible de voir si le nombre de pichets de plats et de cafés est juste. La transparence.
Jugez par vous même DSC00417

Demain : le bon vieux jambon-beurre
Repost 0
Published by L'Aînée - dans Testé pour vous
commenter cet article
1 janvier 2010 5 01 /01 /janvier /2010 10:00
Pour commencer l'année avec le sourire, une série de chutes parmis lesquelles nous ne sommes pas, inutile donc de nous chercher.
Mais ça aurait pu, l'Ainée ayant du mal a tenir debout et la Cadette n'étant pas non plus très attentive à l'endroit où elle met les pieds
Repost 0
Published by L'Aînée, Sa Cadette - dans Ici ça déblogue
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de l'Ainée et de sa Cadette
  • Le blog de l'Ainée et de sa Cadette
  • : Il était une fois, 2 copines qui s'étaient rencontrées sur leur lieu de travail et qui se marraient bien. Elles ont eu envie de faire rigoler les autres.
  • Contact

Nous: Photos À L'appui