Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 octobre 2009 2 13 /10 /octobre /2009 09:00

Oyez, oyez braves gens!

Avec les DD on s'est dit que le Séparé n'avait pas hérité du pseudo le plus réjouissant. Donc, comme on n'est pas en démocratie, on n'a pas fait de "votation" (j'adore ce mot inventé par les syndicats de la poste), on change et pis c'est tout.

Ce sera donc.............................................................roulements de tambour....................................................DouDou!

Ce n'est pas un reu, DouDou n'est pas Antillais.
Doudou ne chante pas non plus des chansons françaises avec un accent créole ou africain, il laisse Omar qui le fait très très bien. Ceci dit Doudou n'est pas si éloigné d'Omar puiqu'il joue parfaitement de l'Air Guitar.

C'est mon DouDou à moi que j'ai parce qu'il est doux, gentil, tendre et me fait des calins.
Mon doudou, comme pour les tout petits quoi.
Pigé?

Repost 0
Published by L'Aînée - dans Ici ça déblogue
commenter cet article
12 octobre 2009 1 12 /10 /octobre /2009 09:00

Avec ChériP., depuis quelques mois, nous sommes à la recherche d'un nouvel appartement. Non pas que notre appart actuel ne nous convienne pas, loin de là. Mais disons que ChériP. a la possibilité de bénéficier d'un avantage énoooorme de nos jours -qui est de ne pas payer de loyer, huhu- dont on souhaiterait profiter un peu et que notre appart ne rentre pas dans les critères définis par le service logement de son boulot.
Qu'à celà ne tienne, on est parti en quête. En quête d'un appart situé bien sûr dans notre chère petite ville de banlieue, proche du quartier mairie et du RER  avec si possible cave, balcon, parquet, double vitrage et dont le prix au m2 ne dépasse pas 13€. Mission impossible me direz-vous? Réponse à la fin de l'article.

En tout cas, ce fut un vrai parcours du combattant parsemé d'embûches :

Embûche n°1: épluchage de plus d'une centaine de petites annonces pour sélectionner un appart répondant à nos critères et à ceux du service logement. Après des soirées entières passées devant l'ordi, nous n'avons dû sélectionner au final qu'une vingtaine d'annonces qui correspondaient à nos critères.

Embûche n°2
: appel à un ami au propiétaire ou à l'agence pour avoir de plus amples renseignements ou pour convenir d'une visite quand l'annonce est bien faite et qu'il n'y a aucune question à poser (c'est rare!)
Mes réponses favorites:
-"Le logement est déjà loué", Grrrrrh, l'annonce est pourtant parue ce matin!!!!
-"Je peux vous proposer une visite demain à 12h. Euh, ça m'arrange pas, je travaille la journée. Un peu plus tard c'est possible? Oui à 14h. Non je ne peux pas je travaille la journée. Le soir? Ah non, pas de visites le soir désolé",
-"L'appartement a été entièrement refait à neuf, peinture, parquet, double vitrage, cave, box, jardinet. Il est proche du RER, très proche. Très bien! A combien de minutes à pied? Il passe juste devant la fenêtre de la chambre"
-Appel arrivant directement sur le répondeur: "la boite vocale de votre correspondant est pleine, merci de rappeler ultérieurement". Bien, on dirait qu'on est pas les seuls à s'interesser à cet appart...
-"Quels sont vos revenus mensuels? Xmille€ mais peu importe, il s'agit d'une prise en compte du loyer par le service logement de la xxxxxx. Ah bah ça va pas être possible: le propriétaire ne souhaite pas passer par la xxxxxx." C'est pourtant, pour le propriétaire, l'assurance d'avoir son loyer payé chaque mois et de profiter du versement du loyer si le logement n'est pas habité entre 2 locataires. Y a des fois, j'ai du mal à piger certaines choses!!

Embûche n°3: la visite bien sûr. Le plus souvent, c'est la déception. L'annonce est prometteuse, la photo flatteuse. Mais... l'appartement est biscornu, mal conçu ou donne sur une rue extremement bruyante (LE boulevard qui mène à Paris donc très très fréquenté), ou la cuisine est tellement petite qu'on ne peut pas y mettre de frigo, ou.... Bref, il y a toujours quelque chose qui cloche et qui ne nous donne pas envie de quitter notre appart actuel que l'on adore, même si on ne paierait pas de loyer.


Finalement, c'est en passant un soir dans une rue pour rentrer chez nous qu'on a vu une pancarte "à louer" accrochée à la fenêtre d'un immeuble. Quelques jours plus tard, j'ai appelé l'agence pour convenir d'une visite, mais sans grand entrain, déçue que j'étais par nos nombreuses visites foireuses.
Et là: le coup de coeur! L'appart est non seulement beau et spacieux  mais il répond aussi à tous nos critères (sauf le balcon mais on ne peut pas tout avoir!).
On y habite depuis quelques jours...

Repost 0
Published by La Cadette - dans Ici ça déblogue
commenter cet article
10 octobre 2009 6 10 /10 /octobre /2009 10:00


Je ne conteste pas la politesse, la gentillesse et le civisme de mes voisins, qui sont d'ailleurs des gens charmants. Mais juste, offrez vous un dicco couplé au Bescherelle
Repost 0
8 octobre 2009 4 08 /10 /octobre /2009 22:00

Repost 0
Published by Le Séparé - dans Le Reu du Reudi
commenter cet article
6 octobre 2009 2 06 /10 /octobre /2009 09:00

Le week-end dernier nous avons fêté l'anniversaire de ma maman et nous étions tous bien gais, d'abord parce qu'on était heureux mais aussi parce que mon père maîtrise parfaitement les doses nécessaires à la soupe de champagne (y'a du champagne-y'en a-y'a du cointreau-y'en a aussi, comme diraient les Tontons flingueurs) et qu'il nous en a servit, re-servit, re-re-servit (...vous avez compris le principe, finissez tout seuls).
A force de biberonner coupe sur coupe j'ai finit par avoir un coup de mou, traduit par un effet "mes jambes pèsent une tonne, j'arrive plus à me lever".  Mes parents voyant mon lourd handicap se lèvent donc d'un seul mouvement (moralité ils tiennent mieux le coup que moi) pour me préparer une tartine de jambon italien (cessez de baver).
Ni une ni deux je les remercie, confuse, et leur demande : "mais quand j'étais bébé, vous vous battiez pour vous lever la nuit ou quoi?"
Réponse de ma maman: non c'est moi qui me levais. D'ailleurs la 1ère semaine j'ai été crevée par les quinzes premiers jours... (elle aime aussi beaucoup la soupe de champagne).
Ce qui peut vouloir dire que lorsqu'une maman sort de la maternité, elle est 2 fois plus fatiguée qu'en temps normal et en plus elle n'oublie JAMAIS.

C'était une super soirée, hips.

Sinon pour la recette de la soupe champenoise, faut payer

Repost 0
2 octobre 2009 5 02 /10 /octobre /2009 10:30

Merci à notre petite Chauve-souris pour ses tentatives, et les autres tant pis pour eux, na. Parce que quand on ne fait pas le reu on se fait enguirlander et quand on fait le reu y'a qu'une pauv' chauve-souris esseulée qui roue. Alors faut un peu savoir ce que vous voulez aussi. Coup de gueule- fachées-pas contentes-tristes.

Les réponses: - L'Aînée qui a été violemment poussée dans la neige;
                            - Le Séparé qui est prêt à rouer à la baballe;
                            - ChériP qui envoie la baballe;
                            - La Cadette tape la discut' avec mini Ainée;

Et je le prouve:



Cadette+ChériP (non ils ne sont pas tombés)


L'aînée, son séparé et leurs petits




Repost 0
Published by L'aînée, la Cadette - dans Ici ça déblogue
commenter cet article
1 octobre 2009 4 01 /10 /octobre /2009 09:00

Facile aujourd'hui, il faut trouver qui va avec qui, faites nous marrer avec des associations farfelues (genre ChériP et le Séparé ou L'Aînée et la Cadette)
 

                     
Des indices... ou pas:
 - La Cadette et ChériP sont les moins grands;
 - L'Aînée et le Séparé aiment le rugby;
 - L'Aînée et le Séparé ont 2 enfants;
 - La Cadette et ChériP font de la rando;

 - L'Aînée est le souffre douleur des garçons;
  - ChériP veut envoyer une grosse patate.


Peut être est ce plus facile sans indice

Repost 0
Published by L'Aînée - dans Le Reu du Reudi
commenter cet article
29 septembre 2009 2 29 /09 /septembre /2009 10:00

Ma grand-mère de 99 ans est hospitalisée en unité de long séjour.
Ma grand-mère est aussi une fervente catholique.
Lors de ma dernière visite je ne l'ai pas trouvée  dans sa chambre, je me dis qu'elle est au jardin, non plus. Je remonte dans sa chambre en me disant qu'on s'est croisées dans l'ascenseur, toujours pas de mémé. Aurait elle fugué? Non. L'aide soignante me dit que des bénévoles l'ont amenée à la messe qui a lieu dans le réfectoire.
Je vais donc au réfectoire et trouve ma grand-mère au premier rang des croyants. A mon arrivée je vois bien qu'elle est ravie, de me voir bien sur, mais surtout que la messe commence. Malicieusement elle me demande de rester, car on ne se voit pas souvent et me fait comprendre que ça ne peut pas me faire de mal. Elle insiste bien pour que j'aille m'asseoir là sur le côté pour qu'elle puisse me voir (surveiller) pendant l'office car je ne peux m'asseoir à côté d'elle (il n'y a pas de banc mais une rangée de fauteuils roulants et je n'en ai pas sous le coude pour être dans l'ambiance).
Soucieuse de lui faire plaisir je m'exécute avec le sourire et me place sur le côté. Mon voisin antillais me tend alors un épais livre de cantiques. Comme je le regarde avec un air intelligent et éveillé (cekoidon?) il m'explique que je dois animer la messe en chantant (ah?).
Arrive monsieur le Curé qui serre la main de chaque bénévole chantant dont moi qu'il félicite pour mon arrivée dans l'équipe (oups). Pas le temps de lui expliquer le malentendu que le voilà en chaire à commencer son sermon, ponctué de chants. Dans l'ambiance, et pour ne pas décevoir mon auditoire de 99 ans je fais de mon mieux.
Les bénévoles lisent aussi des passages des écritures à l'assistance, je commence à paniquer et me dis que je vais également y passer. Ils ont pitié et m'oublient sur mon banc, j'ai eu chaud.
La messe se termine (une heure tout de même) et le Père salue ses ouailles dont ma grand-mère qui a bien du mal à lâcher la main du curé et insiste insiste insiste pour qu'il passe la voir avant son départ pour Lourdes.

Bref ma grand-mère m'a joué un joli tour.

J'ai testé pour vous: enfant de coeur à 35 ans...

Repost 0
Published by L'Aînée - dans Testé pour vous
commenter cet article
26 septembre 2009 6 26 /09 /septembre /2009 10:10

Bon ben voilà,  l'erreur de l'Aînée est enfin arrivée ...elle a oublié de sortir de la gestion de son blog et m'a laissé seul avec l'ordinateur ! hi hi .
Vais profiter de cette occasion unique ...oui unique ...pour dire tout le bien de ce blog sans passer par le truchement des commentaires.
J'adore vos articles, les photos, les petites histoires de tous les jours ...les dernières de la Cadette et ...et le célèbre et grandiose REU DU REUDI, un rendez vous désormais incontournable... j'adore, on adore ....bref jolie trouvaille.
Gros bisous aux DDD, désolé c'est pas très correct, ...mais c'était pour vous dire continuez....

Un séparé qui s'est fait l'espace d'un instant pirate ....


PS : changez de dessinateur !
 

Repost 0
Published by Le Séparé - dans On vous en cause...
commenter cet article
26 septembre 2009 6 26 /09 /septembre /2009 10:00

Je dois être honnête, ce n'est pas toujours la Cadette qui gaffe, moi aussi parfois je m'oublie. Et cette semaine je me suis correctement oubliée au restaurant avec le PDG.
Celui-ci me faisait une brillante démonstration de l'intérêt indispensable d'avoir un I-phone quand on est PDG et il me dit, comme on parlerait d'un bébé: je lui ai mis une coque plastique pour le protéger.
Ma réponse est venue naturellement: ah oui, c'est le même principe que les télécommandes que les personnes âgées ont peur de casser.

Comment ça je suis hermétique aux nouvelles technologies?

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de l'Ainée et de sa Cadette
  • Le blog de l'Ainée et de sa Cadette
  • : Il était une fois, 2 copines qui s'étaient rencontrées sur leur lieu de travail et qui se marraient bien. Elles ont eu envie de faire rigoler les autres.
  • Contact

Nous: Photos À L'appui